L’air doucereux


Paroles et musique Guillaume Armide
Piano et voix Guillaume Armide
Enregistrement et mixage Jacques Hermet au Studio du Moulin, septembre 2012

Texte

L’air doucereux

Ce fut l’après de la césure / Où le temps n’a plus de mesure / Où l’on se retrouve en exil / Dans l’empire de l’inutile / Ce fut l’après de la césure / Mais plus une ombre n’en perdure / Mes yeux sont secs et je respire / L’air doucereux de te maudire

Ce fut la lente pénitence / Sous la vigie de la carence / Pris dans les rets des mêmes draps / Et d’infranchissables « pourquoi ? » / Ce fut la lente pénitence / Mais tout ça n’a plus d’importance / Mes yeux sont secs et je respire / L’air doucereux de te maudire

Accords

La m | La m | La m / Do | La m / Do | Sol M | Sol M | Sol M | Sol M | La m | La m | La m | La m |
La m | La m | La m / Do | La m / Do | Sol M | Sol M | Fa M | Fa M |
m | Ré m | Mi M 4, Mi M | La m | Mi M |

Le La m / Do peut aussi bien être joué Do M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *